Travaux : pourquoi avoir un groupe électrogène en cas de coupure d’électricité ?

groupe électrogène

Aperçu du texte. Vous avez le droit d’utiliser le texte uniquement une fois que vous l’avez accepté. Méta-titre : Utilité d’un générateur électrique autonome en cas de panne Méta-description : Utiliser un générateur électrique pour prendre le relais en cas de coupure d’électricité : quel modèle faut-il choisir et à quoi cela peut-il servir ?

Couramment utilisés par les professionnels pour réaliser des travaux sur des chantiers non alimentés en électricité, les groupes électrogènes ont de plus en plus la côte auprès des particuliers. Il faut dire que ces machines, particulièrement performantes, donnent la possibilité à tout-un-chacun de continuer à vaquer à ses occupations lorsqu’il y a une panne d’électricité ! Mais comment fonctionne ce type d’appareil ? Pourquoi est-il très pratique d’en avoir un en cas de coupure d’électricité ? Et comment choisir un modèle adapté à ses besoins ? Dans cet article, nous vous disons tout !

Qu’est-ce qu’un réseau électrique alternatif ?

De nos jours, les coupures d’électricité deviennent monnaie courante. Pour pouvoir y faire face sereinement, de plus en plus de particuliers décident désormais de s’équiper d’un générateur d’électricité, seul appareil habilité à prendre le relais en attendant que le réseau électrique refonctionne. Par ailleurs, ce type de machine est également très utile pour avoir du courant dans les endroits un peu isolés, non desservis en électricité.

Pour fournir du courant en toute autonomie, ce système d’alimentation électrique est pourvu d’un moteur thermique (parfois solaire) et d’un alternateur chargé de réaliser une combustion interne au contact du combustible qui va venir alimenter le moteur (gasoil, essence, etc.).

Il existe de nombreux modèles de générateurs d’électricité, qui se différencient en termes de taille et de puissance, mais aussi au niveau de leur mobilité (modèles fixes ou mobiles). Quelle que soit leur conception et leurs fonctionnalités, les générateurs d’électricité doivent être conformes à plusieurs normes, dont la norme ISO 8528-1, qui est la plus importante en la matière. Il faut également savoir que plus le groupe électrogène est puissant et plus il permet d’obtenir un rendement en électricité élevé.

Le générateur électrique : sa structure et son fonctionnement

Avant d’essayer de comprendre comment fonctionne un générateur de courant électrique, il est primordial de savoir de quels éléments il est constitué, à savoir :

  • une armoire de contrôle,
  • un alternateur et un moteur thermique,
  • ainsi qu’un démarreur,
  • une batterie,
  • un châssis,
  • un lanceur,
  • un filtre à air,
  • un voltmètre,
  • un échappement,
  • mais aussi un système de régulation mécanique
  • et un panneau de commande.

En interagissant et fonctionnant tous ensemble, ces différents éléments vont permettre à l’appareil de générer du courant électrique en toute autonomie et de manière continue, sans avoir besoin d’une autre source d’énergie électrique. Pour y parvenir, le moteur du générateur électrique (qu’il soit thermique ou solaire) est entraîné par l’alternateur (ou la dynamo) et se met à tourner à une vitesse fixe. C’est ce processus qui va lui permettre de produire l’énergie qui va être convertie en courant électrique.

À quoi sert ce système d’alimentation en cas de coupure d’électricité ?

Les professionnels utilisent des générateurs d’électricité pour réaliser de nombreux travaux sur les chantiers de construction depuis très longtemps. Il faut dire que ces machines indépendantes, bien pratiques, donnent la possibilité aux professionnels qui s’en servent, d’utiliser et de recharger leurs outils et appareils électriques partout où il n’y a aucune alimentation de secteur à proximité. Par ailleurs, ils leur permettent aussi de bénéficier d’un éclairage non négligeable lorsqu’il fait un peu trop sombre à la levée du jour ou à la tombée de la nuit, ainsi que d’une source de chaleur fort agréable, en hiver.

En dehors de ces utilisations dans le cadre de travaux professionnels, les générateurs électriques intéressent aujourd’hui de nombreux particuliers, désireux d’avoir une solution de secours à portée de main pour pallier toutes les coupures d’électricité pouvant se produire sur le réseau national (tempête, ligne de raccordement défectueuse, etc.).

Il faut dire que ce type d’équipement est spécialement conçu pour donner la possibilité aux utilisateurs de continuer à vivre normalement en cas de panne de courant, en ayant de la lumière, et suffisamment d’électricité pour se servir d’internet, regarder la télévision, cuisiner mais aussi pour alimenter certains appareils électroménagers importants du foyer, comme le congélateur ou le réfrigérateur, par exemple.

Comment choisir un générateur électrique adapté à ses besoins ?

Les réseaux d’électricité alternatifs peuvent être classés en fonction de plusieurs critères : le carburant qu’ils utilisent (modèles diesel ou essence), le type de courant auquel ils doivent être reliés (modèles triphasés ou monophasés) et leur niveau sonore (modèles insonorisés ou non).

En ce qui concerne le type de carburant, vous êtes libre de choisir le modèle qui vous convient en fonction de vos goûts personnels. Mais en ce qui concerne le type de courant, ce n’est pas possible. En effet, si vous désirez utiliser votre générateur électrique pour fournir de l’électricité à des appareils fonctionnant à l’aide de courant triphasé, vous devez impérativement acheter un générateur d’électricité triphasé.

Par ailleurs, pour vous aider à faire un choix judicieux et éclairé, voici un certain nombre de questions à vous poser avant d’acheter votre appareil :

  • Quelle superficie devra-t-il alimenter ?
  • De quelle puissance en watts allez-vous avoir besoin ?
  • Voulez-vous l’utiliser dans un cadre professionnel ou personnel?
  • Quelles sont les machines que vous souhaitez y brancher ?
  • Est-il impératif que le modèle soit silencieux ou pas ?

En dehors de vos préférences personnelles, il est toujours judicieux de choisir un générateur électrique peu gourmand en carburant, mais capable d’offrir un rendement intéressant. Nous vous conseillons aussi d’opter, dans la mesure du possible, pour une machine pourvue d’une poignée et de roulettes, qu’il vous sera plus facile de transporter et d’installer.

Le prix va également jouer un rôle important dans votre choix. Et, en la matière, on peut constater une grande disparité sur la marché. En effet, il faut savoir que les modèles d’entrée de gamme coûtent 200 euros environ tandis que les modèles les plus sophistiqués du marché peuvent coûter entre 10 000 euros (modèles pour les particuliers) et 20 000 euros (modèles pour les professionnels). Il faut également prendre en considération le prix d’entretien et de maintenance d’un tel équipement, dont le coût total ne s’arrête pas au prix d’achat.

À quel moment faire la vidange de sa fosse septique?
Zoom sur le métier de géotechnicien, l’expert des sols